J’ai eu envie de te parler un peu des visiteurs qui chaque année viennent fouler les pavés de notre belle capitale (la meuf qui te dit notre belle capitale mais qui vit à 30 km…), et pour commencer j’ai décidé de me pencher sur les mecs qui viennent enterer la vie de garçon de leur pote.

 

Quand il a demandé Bettany en mariage et qu’elle a dit oui, Josh s’est réjouis de pouvoir enfin quitter le monde cauchemardesque du célibat, ses relations sexuelles médiocres avec des inconnues encore plus alcoolisées que lui et ses mind games cryptique auxquels il ne comprenait rien. Surfant sur la vague de la simplicité sans prise de tête réservée aux mecs qui savent que normalement ils ne galèreront plus jamais, Josh s’imaginait une bachelor party #oklm avec une partie de paintball, une descente au karting et pour finir un bbq dans les bois, avec ses meilleurs amis.

Ce matin pourtant, il pressent qu’il peut s’assoir sur ses projets de calme viril et serein. A 5 heures une dizaine de potes débarquent en braillant pour l’enlever. Josh feint la surprise même si c’était son seul week-end de disponible jusqu’au mariage. Tommy, son témoin, glousse comme un possédé et lui fait enfiler une perruque rose et un collier a fleur. Les copains eux seront vêtus d’un t-shirt de très bon gout, avec dessus une photo retouchée de Josh habillé en prisonnier avec un boulet au pied.

Ensuite on bande les yeux du futur marié, qui voit peu à peu s’éloigner tout espoir champêtre quand en entrant dans une voiture qui sent le désodorisant lavande, il entend une voix chevrotante qui demande à quelle heure décolle leur avion pour Amsterdam. Tommy râle sur sa grand-mère, qui lui répond que s’il ne sont  pas contents, la prochaine fois ils n’auront qu’à prendre le bus. Tommy baisse la tête, dans le mini van le silence est pesant. Grosse ambiance. Le week-end commence vraiment bien!

La population dans l’Easy Jet, se divise en deux : Ceux qui participent à un enterrement de vie de jeune fille ou de garçon et qui ont optimisés les 3 heures de retard du vol pour s’enfiler une demi douzaine de bloody mary et ceux dont ce n’est pas le cas.
La première catégorie domine aussi bien en terme numérique (environ 80% des présents), qu’en volume sonore. Pourtant un péquenot rabat-joie centenaire (le mec a AU MOINS 55 ans), résiste. Ernst veut simplement rentrer chez lui suite à l’annulation de son vol low cost la nuit précédente. Comme Ernst est aussi Néerlandais et que ces gens-là n’ont pas peur de dire ce qu’ils pensent, le vieux explique à Tommy que 9 heures du matin n’est pas une heure décente pour boire de la vodka et qu’il ferait mieux de la fermer. Tommy veut « se taper avec Ernst », Josh intervient et calme le jeu. L’atterrissage est imminent.

A peine arrivés dans la ville du vice, Tommy se précipite dans le coffee shop le plus proche. Une heure plus tard une moitié du groupe discute avec les pompiers -Tommy a fait un malaise au milieu de Spuistraat – pendant que l’autre se dirige vers le Winston, un bar absolument typique du quartier rouge où l’on sert des shots pas cher.
Dans la rue, les garçons croisent une centaine d’autres garçons comme eux, dont Brad et Alex, deux collègues de Bettany qui eux aussi se marient cet été. Les futurs époux se lancent des regards désespérés pendant que les autres gloussent devant les vitrines de sex toys géants de Warmoestraat.
Requinqué par 6 shots de Sourz cherry, Josh se détend enfin et accepte sans broncher les blagues de cul proférées par son témoin ressuscité pour l’occasion. Dommage, il est déjà temps de mettre les voiles et Tommy est interrompu au milieu d’une tirade expliquant que le mariage c’est comme être enfermé à perpétuité dans un camps de travail Nord Coréen mais en pire. Cap sur le Coco’s Outback ! Un autre bar très typique qui présente l’intérêt d’être bien trop bondé et bruyant pour que quiconque puisse parler à quiconque. Nos amis gigotent sur du Dady Yankee et s’enfilent des jagger bombs pour se donner du courage avant d’attaquer La vie à deux. Malheureusement cela ne signifie pas que le weekend est désormais terminé et que Josh peut rentrer chez lui reprendre le cours de sa vie avec Bettany puisque la vie à deux c’est aussi le nom d’une boite de strip tease du coin.

La plupart des membres du groupe n’a jamais mis les pieds en club de strip tease (Sauf Tommy qui « EST TROP CHAUD LES MECS, VOUS ALLEZ VOIR C’EST CHAUD »). La subversion de ce qu’ils s’apprêtent à vivre leur colle des frissons, dommage que la quantité d’alcool ingérée précédemment ne leur permette pas immédiatement d’apprécier à sa juste valeur ce qui se trame devant eux.
Heureusement, Il existe encore des gens intègres sur terre et pour leur permettre de décuver afin de se coller dans les rétines des flashs cauchemardesques qui les poursuivront toute leur vie, les tenanciers du rade servent à nos amis des bières chaudes et éventées dont la moindre particule d’alcool s’est fait la malle il y a plusieurs années.

Les mecs baillent aux corneilles, sauf Tommy boosté aux herbal ecstasy qu’il a acheté sur le chemin du club. Josh, lui, accuse le burger bar pour se réfugier aux toilettes et échapper à la lapdance offerte par son témoin. Il texte Bettany qui partage sa douleur, elle a dû vendre des capotes sur la Rambla barcelonaise et elle a envie de crever. Finalement l’étape striptease se finit plus tôt que prévu, quand le videur décide de dégager un Tommy survolté qui vient de mordre les fesses d’une stripteaseuse.

La soirée n’est pas finie, le quartier rouge tout proche étant chargé d’assurer le clou du spectacle. Tous les amis de Josh se sont cotisés pour lui offrir une demi-heure de sexe tarifié et torride avec une belle inconnue. Tatiana, la travailleuse du sexe en question, avise un grand mec baraqué qui sautille en tapant dans les mains, flanqué de son poulain, un petit bedonnant vêtu d’une perruque rose fluo et d’un collier à fleurs. Tatiana est rodée, on lui fait le coup tous les week-ends. Le petit bedonnant hoche la tête, esquisse un sourire mal à l’aise, fait mine de refuser sous les acclamations hystériques de ses copains, puis finit par rentrer dans la vitrine d’un air désolé. Tatiana prend les sous qu’on lui donne et ferme le rideau avant de s’assoir sur le lit en attendant que Josh lui explique avec toute la politesse du monde qu’il est fiancé et que de se fait il ne peut rien se passer. La jeune femme lui sert le verre d’eau le plus cher de l’histoire de l’eau, puisque c’est la seule chose qu’elle fournira lors de cette séance facturée 100 euros et écoute son client lui expliquer que ce n’est pas personnel et qu’elle est absolument charmante. Josh sort de l’antre, siffle Tommy qui se radine en gloussant. Dehors la pluie s’est mise à tomber et la troupe se réunit au Bulldog afin de descendre une dernière pinte le temps que Tommy finisse son affaire. Demain ils doivent se lever tôt, leur Easy Jet décolle à 7 heures du matin.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

clear formSubmit