Depuis que tu es devenue une adulte affublée d’un bébé même pas si petit que ça (le machin se tient debout et tout) la notion de week-end est assez confuse. Après tout, il s’agit d’un jour comme un autre où tu te lèveras vers 7 h 00. Et franchement 7 h c’est pas mal. À un moment vous chargerez le bestiau de 10 kilos (dont 3 exclusivement répartis dans les joues) dans la caisse et vous irez vous balader au marché d’Alkmaar pour planifier la soupe hebdomadaire.  Et tu sais quoi ? Ça sera un bon week-end.

Enfin bon, faut pas trop déconner non plus, tu as 30 ans -ah merde oui pardon, 31- pas 80 et quand tes potes de France célibataires et sans enfants t’annoncent leur venue tu sens poindre en toi une lueur de quelque chose de non identifiable : ta jeunesse et ta fougue peut-être. Tu préviens ton mec, trop excitée, que ce week-end, le monstre et son daron le passeront en tête-à-tête pendant que maman s’ébrouera comme quand elle avait 18 ans.

La question de la culture

Quand les copains de France débarquent, c’est toujours l’occasion de s’en payer une bonne tranche. Tu proposes un programme de fête digne d’un enterrement de vie de garçon. On commencera avec des shooters au Winston puis on enchainera sur le lost in Amsterdam pour ceux qui ont envie de combiner la bière aux productions agricoles locales. Plus tard vous irez chez Burger King et ce soir direction le Coco’s!

Les choses ne se passent pas comme prévu. Tes amis n’ont pas 18 ans, eux, et préfèrent opter pour le Rijks museum. Rapport au fait que ce serait le plus beau musée du monde gna gna gna.

Au début, tu essaies de trouver des excuses pour éviter l’entourloupe, des fois que tes 10 ans d’expérience batave légitimisent ton présage quant aux 2 heures de queue qui vous attendent et aux 3 millions de personnes qui auront eu la même idée que tes potes.
 Mais non t’inquiète! Nous on a déjà réservé des pass coupe file sur internet, il n’y aura que toi qui devra faire la queue. Mais t’es déjà venu alors tu t’en fiches, non?

Au temps pour toi ! 4 heures plus tard, tu n’as pas perdu ta journée puisque tu as pu voir la laitière de Vermeer à peu près correctement à travers les écrans de portables des touristes allemands devant toi !

La question de la bouffe

À un moment, tes amis ont faim. Tu étais préparé à cette éventualité puisque ce sont des choses qui arrivent en moyenne 3 fois par jour, 5 depuis que vous avez été visiter un petit coffee shop des environs de Leidseplein (c’était pas trop tôt). Tu te renseignes sur leurs goûts, en continuant d’espérer secrètement qu’ils choisiront d’aller chez BurgerKing.

C’est insupportable, depuis que tu as la charge de nourrir deux autres êtres humains, tu ne manges plus que des plats un peu chiants avec des trucs pas frits du tout dedans. Tu VENDRAIS ta fille pour un fast food (la fumette a toujours légèrement altéré ta notion des proportions.) et tu frétilles d’avance à l’idée d’un burger au poulet sans goût, mais croquant salé, fondant sous ta langue et …
C’est quoi les spécialités culinaires Néerlandaises ? demande quelqu’un. Tu as beau être un peu déphasé rapport aux deux lattes que tu viens de fumer, tu sens que cette phrase n’augure rien de bon pour tes projets gustatifs. Tu tentes un – Il n’y en a pas trop en fait euh… Des trucs frits ? Genre Burger K.… Interruption immédiate du mec qui a le smartphone ouvert sur une page wikipedia  dédiée aux Spécialités néerlandaises. – C’est bien ce qui me semblait, ici le truc, c’est le hareng frais, le chou et la pomme de terre. Tout ce qu’on aime les gars ! – hochements de tête enthousiastes de part et d’autre je viens de trouver une super adresse sur tripadvisor on y va? Les autres trépignent joyeusement. D’habitude, tu n’es pas doté de don de médium clairvoyant, mais là, tu es en mesure d’affirmer que pour le burger king, c’est mal barré.

La question des loisirs

Tu as vaguement vu des peintures flamandes (disons que même s’il y avait 5 personnes entre les dites toiles et toi, tu étais quand même plus près des tableaux que, mettons, les gens que les vigiles n’ont pas laissé rentrer, car il y avait déjà trop de monde dans la salle), tu as mangé un Stompot (ne te méprends pas, je n’ai rien contre les spécialités néerlandaises, mais un week-end de la déglingue se doit d’être exotique or quand tu vis avec un local, le choux et les pommes de terres, tu maitrises bien le truc …) en bref tu as rempli le quota de trucs d’adultes responsables.
Maintenant, tu peux aller te marrer.

Note à toi-même : Il aurait été judicieux de définir précisément le concept de marrade avant de vous réunir, parce que là, personne n’est vraiment d’accord sur les choses à classer derrière ce terme. Tu es super intense quand même avec tes plans de soirée qui finissent à 23h30, il faut grandir ma vieille. A la limite, les potes sont partants pour une petite bière locale si ils sont garantis de rentrer de bonne heure. Demain, ils utiliseront leurs pass coupes files pour visiter le musée Van Gogh avant d’embarquer pour une croisière-vin chaud sur les canaux et ils veulent être en forme. Toi, tu es un peu déçue, tu pensais tenir l’occasion de l’année de boire un shot de Jaggermeister en te déhanchant sur du Rihanna au Coco’s.

Mais bon, au final, c’est pas plus mal : Demain, c’est jour de marché et les potirons du primeur bio partent vite, alors autant y aller de bonne heure…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

clear formSubmit